Catégories
Actualité

Mon fils rentre du collège et me dit « tiens on nous a passé un magazine à lire … ça va t’amuser »

Catégories
Actualité

La folie covidienne en vidéo !

Comment des humains ont-ils pu en arriver à un tel niveau de terreur ?

Catégories
Actualité

Covid : 950.000 effets secondaires recensés par la pharmacovigilance : je demande une commission d’enquête !

Catégories
Actualité

Les Routiers italiens annoncent une grève à partir du lundi 27 septembre et promettent de bloquer toutes les autoroutes italiennes

À partir de 00h00 le lundi 27 septembre 2021 et toute la semaine, les camionneurs feront grève contre le col vert, ce qui créera des perturbations sur les autoroutes italiennes. Les camionneurs, protagonistes de la manifestation contre le col vert qui deviendra obligatoire à partir du 15 octobre, menacent en signe de blocage des autoroutes en maintenant une vitesse de 30 km/h et en utilisant les 4 flèches pour se reconnaître parmi les manifestants.

Plus de 35.000 routiers italiens décidés à bloquer le pays à partir de Lundi 27 ! Obligation vaccinale sinon vous n’allez pas travailler ? OK ! On arrête ! Simple, Basique non ? Le Peuple ne se doute pas du pouvoir qu’il a ! C’est cela qui est le plus triste !

Catégories
Actualité

Partout en France, des services d’urgences, des pans entiers d’hôpitaux doivent fermer faute de personnel

Le plan blanc au GHRMSA, les urgences du Diaconat fermées

En raison d’un manque de personnel pour faire fonctionner les services, le Groupe hospitalier de la région de Mulhouse et Sud Alsace a annoncé ce mardi soir avoir déclenché le plan blanc. Les urgences du Diaconat Fonderie, à Mulhouse, seront, elles, fermées pendant une semaine.

Cliquer ici pour lire l’article

Catégories
Actualité

Président de la Croatie ! Il se fiche de l’Europe qui reproche à son pays de ne pas être assez vacciné. Il dit qu’il faut arrêter avec la folie et les peurs !

Catégories
Actualité

#Vous Mentez les BFM… : « Les manifestants n’étaient pas très nombreux »

Catégories
Actualité

Covid-19 en Espagne : l’Etat reconnaît que 300 personnes sont mortes après avoir pris le vaccin –

Le 8ème rapport de l’Agence Espagnol des Médicaments et des Produits Sanitaires (AEMPS), relayé par plusieurs médias ce 18 septembre, fait état de 300 décès liés au Covid dans un pays où plus de 66 millions de personnes ont reçu deux doses

Alors que le pays s’apprête petit à petit à alléger les mesures sanitaires en vigueur depuis bientôt un an, l’Espagne qui a obtenu un taux de 75% de vaccinés avec deux doses fait le bilan du nombre de personnes décédées après avoir pris une dose du vaccin. Le chiffre a été présenté à la presse par le gouvernement ce 17 septembre.

C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue de plusieurs sources fiables dont Elnacional.cat. En effet, d’après ce média qui cite les chiffres fournis par le ministère de la Santé, 300 personnes ont perdu la vie après avoir reçu le vaccin. Un chiffre très minime comparé aux 66 millions de personnes vaccinées dans ce pays.

“8 515 cas graves signalés aux autorités”

La même information a été relayée par le média espagnol, ABC qui révèle que ce 5 septembre, le gouvernement a eu connaissance de 41 751 cas d’échec vaccinal après l’administration de doses à 66 835 878 personnes. Toujours d’après ABC qui cite les chiffres du 8ème rapport de l’Agence Espagnol des Médicaments et des Produits Sanitaires (AEMPS), 8 515 cas graves ont été notés.

La source ajoute que les décès notés s’expliquent par le fait que les patients en question traînaient déjà les séquelles d’une autre maladie. La plupart des cas ont concerné des personnes âgées de 18 à 65 ans et principalement des femmes qui ont représenté 76% des cas.

Catégories
Actualité

Ensemble pour les libertés – Extrait France 3

Catégories
Actualité

Vaccination obligatoire : le recours de 522 soignants devant le Conseil d’Etat

Un avocat niçois a déposé deux requêtes collectives de personnels d’hôpitaux publics ou privés, mais aussi de libéraux, pour suspendre puis annuler le décret d’application du 7 août imposant la vaccination obligatoire pour les soignants. Une première qui pourrait essaimer.

Par Nicolas Goinard Le 19 septembre 2021 à 18h53

Des mails n’en finissent plus d’arriver sur la boîte de Jérôme Campestrini. Depuis que cet avocat du barreau de Nice a déposé le 9 septembre deux requêtes devant le Conseil d’État contre le décret d’application imposant la vaccination obligatoire pour les soignants, ses coordonnées circulent sur les réseaux sociaux.

Il représente à lui seul 522 soignants, personnels administratifs et aussi des sapeurs-pompiers opposés à l’obligation vaccinale qui les touche depuis le 15 septembre.

Beaucoup de ces requérants exercent dans les Alpes-Maritimes, mais aussi dans des départements limitrophes, et se sont regroupés au sein du collectif Soignants 06.

D’autres veulent se joindre à cette action collective. « En fin de semaine dernière, j’ai reçu le coup de téléphone d’un médecin

Cliquer ici pour lire la suite