Catégories
Actualité

Oh mes Amis Belges que j’adore, vous avez les mêmes que nous ! Courage !

Catégories
Actualité

les festivales avec un système d’enclos

Catégories
Actualité

Les prélèvements nasopharyngés ne sont pas sans risque », avertit l’Académie Nationale de Médecine

Cliquer ici pour lire l’article en entier

Catégories
Actualité

Scandale en Allemagne : Des hôpitaux auraient manipulé leur taux d’occupation pour recevoir des subventions

Cliquer ici pour lire l’article en entier

Catégories
Actualité

Arrêt des essais hydroxychloroquine : ce que révèlent les archives

Alors qu’aux Etats-Unis, plus de 5000 pages d’emails du Pr Fauci ont été obtenus et publiés sur Internet au travers d’une demande FOIA (Freedom of Information Act), en France, obtenir les documents administratifs est un parcours du combattant. Les demandes d’un citoyen et de l’association BonSens.org auprès de l’ANSM (Agence nationale de la sécurité du médicament) sur les échanges sur les essais cliniques de l’hydroxychloroquine n’avaient pas été suivie d’effets. L’association et le citoyen qui en est membre ont donc décidé de faire une action devant le tribunal administratif de Montreuil par l’intermédiaire de Me Jean-Charles Teissedre.

En France la CADA (Commission d’accès aux documents administratifs) permet à toute personne d’obtenir les échanges et documents administratifs. Une simple demande sur internet suffit. Cependant, il arrive que les administrations ne répondent pas. Dans ce cas là, une procédure au tribunal administratif peut être initiée – c’est ce qu’ont fait le citoyen et l’association afin d’obtenir des documents sur les échanges administratifs ayant mené à la suspension puis à l’interruption des essais avec l’hydroxychloroquine. Un an pour obtenir ces documents. Un processus long et douloureux qui ne les a pas rebutés.

Cliquer ici pour lire l’article en entier

Catégories
Actualité

FINLANDE : ANO TURTIAINEN, PARLEMENTAIRE, A AVERTI LES MEMBRES DU PARLEMENT ET LES MÉDIAS QUE S’ILS CONTINUAIENT À TROMPER LES GENS SUR LES VACCINS COVID, ILS POURRAIENT DEVENIR LES COMPLICES D’UN CRIME DE GÉNOCIDE.

Ano Turtiainen, membre du Parlement finlandais, a prononcé un discours franc le 9.6.2021 sur un possible génocide du vaccin COVID en cours en Finlande. Il a mis en garde tous les membres du Parlement finlandais et les médias en leur faisant savoir s’ils continueraient à induire nos citoyens en erreur en leur racontant des contes de fées sur des vaccins sûrs, s’ils sont intentionnellement impliqués dans plusieurs crimes différents, le plus grave d’entre eux peut être même un génocide.

Discours du 9 Juin 2021

Dieu merci pour cet homme Ano Turtiainen, qui ose dire la vérité !

Voici son discours complet comme on le voit sur cette vidéo :

«Honorable Président, le rapport de la commission mentionne un large éventail de défis réels pour la sécurité de la Finlande. Ce rapport manque cependant d’un défi très sérieux à la sécurité de la Finlande et des Finlandais dans notre vie quotidienne actuelle. Je fais référence à ces soi-disant vaccins COVID qui ont également divisé notre peuple en deux ; éveillé et égaré.

Chers membres du Parlement (MP´s), je vais maintenant vous donner les informations suivantes afin que vous ne puissiez plus jamais plaider l’ignorance après avoir entendu ces informations sur le risque auquel les citoyens finlandais ont été exposés. La Finlande injecte actuellement à ses citoyens des toxines déguisées en vaccins COVID. Écoutez attentivement. Aucun de ces poisons injectés déguisés en vaccins COVID n’a d’autorisation de mise sur le marché en Finlande, mais seulement une autorisation de mise sur le marché conditionnelle de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Les termes d’une licence conditionnelle stipulent que l’autorisation est conditionnelle, je cite : « Les informations disponibles doivent démontrer que les avantages du produit médical l’emportent sur ses risques. »

Deuxièmement, chers collègues, malgré la répétition des médias, nous n’avons jusqu’à présent officiellement aucun décès par COVID en Finlande. Selon THL (équivalent au CDC), les causes officielles de décès à partir de l’année 2020 ne seront pas publiées avant 2022. Cependant, selon Fimea (équivalent au VAERS), 78 personnes sont décédées des vaccins COVID en Finlande et il y a 1 306 rapports d’effets indésirables graves et 3 630 rapports non traités. On estime qu’environ 57 % des déclarations traitées ont des effets indésirables graves. La source est Fimea (www.fimea.fi).

Troisièmement, une licence de mise sur le marché conditionnelle pour ces toxines qui sont déguisés en vaccins COVID dit également, citant : « Le demandeur doit être en mesure de fournir des informations cliniques complètes à l’avenir. » Chers collègues, ce texte est tiré directement du site Web de l’Agence européenne des médicaments (EMA). J’ai dit ici plusieurs fois qu’il s’agissait d’une expérience humaine. En violation du Code de Nuremberg, les Finlandais n’ont pas été informés qu’il s’agissait d’une expérience humaine.

Maintenant, avec ce discours, je vous ai tous fait prendre conscience, ainsi que les médias, qu’il s’agit d’une expérience humaine et que ses résultats sont terribles. En comparaison, l’expérience de vaccin Pandemrix qui avait échoué auparavant a été arrêtée avec 32 fois moins d’effets secondaires que ce que nous avons actuellement. Alors, maintenant je vous demande à tous : combien de personnes devraient encore mourir ou être blessées avant que nous n’interrompions ce massacre ?

Chers collègues, vous êtes maintenant conscients de cette menace sécuritaire extrêmement grave à laquelle notre nation est confrontée et que les inconvénients des injections l’emportent sur les avantages. Vous n’avez plus de raison de ne pas agir pour sauver notre nation. Enfin, si vous continuez à tromper nos concitoyens en leur racontant par exemple des contes de fées selon lesquels les vaccins sont sûrs et ont une licence de commercialisation, vous êtes intentionnellement impliqué dans plusieurs crimes, le plus grave d’entre eux peut être même un génocide. Encore une fois, je vous rappelle à tous ici : un crime devient intentionnel lorsqu’il est commis en connaissance de cause.

Maintenant, vous êtes tous au courant. Merci. »

-Le député finlandais, Ano Turtiainen

Cliquer ici pour voir la vidéo

Catégories
Actualité

Covid-19 : Jean Castex annonce la levée du couvre-feu et la fin du masque obligatoire en extérieur

C’était dans l’air depuis quelques jours, c’est désormais officiel. A compter de demain, jeudi 17 juin, le port du masque ne sera plus obligatoire en extérieur sur l’ensemble du territoire national. Le couvre-feu, passé de 21h à 23h le 9 juin dernier, prendra fin dimanche prochain, 21 juin. Depuis un moment, de nombreuses dérogations accordées, ici pour Roland Garros, là pour l’Euro 2021, avaient mis à mal sa pertinence. Il devait initialement être supprimé le 1er juillet prochain – cette date ayant un temps été envisagée pour le masque en extérieur.

Catégories
Actualité

Fox News expose les ROCKEFELLER et leur «prédiction de la Plandémie»

Donc, Laura Ingraham, la présentatrice Vedette de la Chaîne annonce très clairement qu’il existe bien un rapport ROCKEFELLER de 2010 annonçant la Pandémie et la manière dont le pouvoir en place ne laissera JAMAIS cette crise imaginaire prendre fin avec un contrôle total et absolu des Peuples qui ont auront été ainsi privés de Libertés.

Les «Choses» bougent énormément aux Etats-Unis et nous espérons un changement radical de Cap pour bientôt.

Vous avez LA PREUVE, avec cette vidéo de FOX-NEWS, que le COVID-19 est bel et bien UN COMPLOT CONTRE L’HUMANITE car quand une pandémie sugit, elle ne se signale pas 11 ans en avance.

De Plus c’est ROCKEFELLER qui signe, c’est pour ainsi dire DOUBLEMENT SIGNE.

Cliquer ici pour lire la vidéo

Catégories
Actualité

André Bercoff met mal à l’aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination

Catégories
Actualité

« ARN viral trouvé dans chaque organe du corps »

La toute première autopsie d’une personne vaccinée contre le COVID-19, qui a été testée négative 18 jours plus tard lors de son admission à l’hôpital, mais 24 jours après le vaccin, a révélé que l’ARN viral était présent dans presque tous les organes du corps. Le vaccin, tout en déclenchant une réponse immunitaire, n’a PAS empêché le virus de pénétrer dans tous les organes du corps.

L’ARN viral a été trouvé dans presque tous les organes du corps, ce qui signifie que les protéines Spike aussi.

Il existe des anticorps (comme ceux que le « vaccin » est censé créer), mais ils ne sont pas pertinents car, d’après une étude japonaise, nous savons maintenant que c’est la protéine spike S1 qui cause les dommages.

Nous avons parlé à un spécialiste des maladies infectieuses d’un hôpital du New Jersey ce matin. Nous lui avons envoyé les résultats de l’autopsie et lui avons demandé son avis.

Lorsqu’il nous a rappelés un peu plus tard, il était clairement secoué. Il nous a dit : « Vous ne pouvez pas me citer par mon nom, je serai renvoyé par l’hôpital si vous le faites ». Nous avons accepté de dissimuler son identité.

Il nous a ensuite dit :

« Les gens pensent que seule une minorité de personnes subissent des effets indésirables du vaccin.

D’après ces nouvelles recherches, cela signifie que tout le monde – finalement – aura des effets indésirables, car ces protéines Spike se lieront aux récepteurs ACE2 partout dans le corps.

Cliquer ici pour lire la suite de l’article